Tous nos films et reportages sont réalisés avec du matériel Vidéo et Son HD et 4K professionnel.
Nous constituons nos équipes de cadreurs et ingénieurs du son ainsi que notre matériel d'enregistrement en fonction des besoins de chaque tournage. Un réalisateur a la maîtrise du projet depuis la phase d'écriture jusqu'à la fin du montage et demeure l'interlocuteur privilégié du commanditaire. La phase de postproduction se fait en lien étroit avec le producteur et le commanditaire.

ESPACE VISIBLE, ESPACE INVISIBLE est une commande de La Pista pour l'Abbaye de Flaran, dans le cadre d'une recherche artistique sur le patrimoine architectural à partir de l'expérience de la cécité et la sensibilisation au handicap. Deux femmes aveugles témoignent de leurs sensations dans l'espace, et dialoguent avec des collégiens pour transmettre leurs expériences.
2019 - Production: Abbaye de Flaran, La Pista, Matière Sensible
Diffusion: Abbaye de Flaran
RELIEFS est un film réalisé sur une année d'ateliers de danse menés à l'Institut des jeunes aveugles de Toulouse (IJA) par la danseuse Anne Hivert. Son projet "Reliefs : singularité de pièces sonores en mouvement", ainsi que le film que j'ai réalisé, ont obtenu le Prix Coup de cœur HANDICULTURE Midi-Pyrénées.
RELIEFS est un essai chorégraphique qui a été adressé par La Pista durant la saison 2012-2013 aux jeunes aveugles et déficients visuels de l'IJA en unité éducative et thérapeutique. La nature du projet permet aux jeunes aveugles de découvrir et éprouver une pratique physique particulière, de s’approprier les outils de langage de la danse contemporaine dans le cadre de l’institut pour les expérimenter, les transposer parfois à l’extérieur.
2014 - Production IJA, La PISTA, Matière Sensible
WHERE THERE IS A WILL THERE IS A HOPE a été réalisé à Jérusalem-Est, en février 2008.
Mon projet de départ était une recherche sur la Méthode Feldenkrais et les approches en éducation somatique.
J'ai suivi une praticienne engagée de la méthode Feldenkrais, Ilana Nevill, jusqu'en Cisjordanie, dans le Centre Basma pour enfants handicapés où elle intervenait depuis plusieurs années.
J'y ai découvert un univers de chaos et de générosité, d'inventivité et d'opiniâtreté.

Ce film a été une commande du Centre Basma, dans le but de l'aider à dresser des fonds internationaux devenus rares en raison du conflit israélo-palestinien.
Ce film a été diffusé sur la web-TV canadienne CANALESPOIR ainsi que dans plusieurs festivals internationaux.
2008 - Production BASMA CENTER - Matière Sensible - RASA.
Diffusion: WebTV CANALESPOIR, festivals internationaux
Consacré à l’une des pionnières de la danse moderne en France, Karin Waehner, danseuse, chorégraphe et remarquable pédagogue, le film KARIN WHAENER L'EMPREINTE DU SENSIBLE est étoffé de témoignages émouvants. Chorégraphes, critiques et danseurs de plusieurs générations, dont Angelin Preljocaj, évoquent son enseignement, tandis que de rares documents d’archives montrent son parcours artistique et le situent dans l'Histoire.  Une bonne part du travail de la danse contemporaine se déroule dans le secret de la transmission, fruit de la grande qualité pédagogique de danseurs et chorégraphes qui œuvrent souvent dans l’ombre. Cette "empreinte du sensible" découvre tout un pan de l’histoire de la danse. Née en 1926, Karin Waehner a étudié et dansé chez Mary Wigman, puis séjourné à Buenos Aires, avant de s’installer en France en 1953 où elle a créé et enseigné jusqu’à la fin de ses jours en 1999. Défrichage à mains nues, travail sur le ressenti, mise en état, nécessité intérieure, le travail de la chorégraphe allemande porte sur la sensation. Celle d’un corps lentement modelé mais aussi partagé par l’histoire. Un corps critique qui assume et reconduit le geste dont il est le médiateur. Cette délicate et rigoureuse démarche d’appréhension de la mémoire est aussi largement évoquée et commentée par elle-même.
2002 - Production : Aladin, Antéa, Muzzik.   -  Diffusion: MEZZO
Participation : CNC, ministère de la Culture et de la Communication (DMDTS), ministère de la Jeunesse et des Sports, Procirep, Fédération française de danse.
Captation de la pièce chorégraphique de Daniel Dobbels au Théâtre des Abbesses à Paris:
EST-CE QUE CE QUI EST LOIN S' ELOIGNE DE L'HUMAIN?
Cette pièce est à la fois une approche et une sorte de plan de coupe de l’oeuvre picturale et chorégraphique d’Oskar Schlemmer. Sa composition s’inspire, mais d’une manière toujours indirecte et allusive, des représentations du corps, du sens de l’espace et, surtout, du temps propre au créateur du Ballet triadique. Ce temps est singulier : il semble immobilisé mais concentre aussi une richesse de mouvements et de gestes très purs et très dessinés. Cette géométrie, profondément réfléchie par Schlemmer, est toujours menacée par une sourde décomposition, par une forme d’évanescence, de trouble d’espace que sa peinture a portés au regard mais que ses scénographies conjuraient. Pour s’approcher, ne serait-ce que par instants, de cette oeuvre, la frôler, l’invoquer et l’évoquer, il était inévitable d’être traversé par ces mouvements contraires afin que le temps, relativement ralenti qui s’y développe laisse transparaître des “ instantanés schlemmeriens “ - des moments de visitation vécus et perçus comme d’intimes et rares moments de reconnaissance.
2003 - Production Cie L'Entre-Deux - Théâtre des Abbesses - Matière Sensible
Diffusion: France 2